Everglades : alligators et attrape touristes [loose de voyage #2]

everglades_alligators_attrape-touristes_loose_village-indien_floride_helene_blog_trotter-1

Il y a des visites comme ça qu’on n’avait pas vu venir. Voire même des visites dont on se serait bien passé. C’est un peu à reculons que je suis arrivée dans un village indien au milieu du parc national des Everglades en Floride. A l’entrée on nous vendait des « animaux sauvages », de « l’authenticité », des « alligators »… Mouais. Je suis carrément sceptique. Ca sent l’attrape touriste à plein nez. Bref, ça sent la loose.

Everglades et attrape touristes

Je suis partie en Floride en voyage organisé avec ce que ça implique de bons comme de mauvais côtés (quid des voyages organisés ici.) Et se suivre à la queue leu-leu durant certaines visites « immanquables » fait incontestablement partie des mauvais. Autant ces tours organisés promettent souvent de belles découvertes, autant on peut parfois tomber dans un traquenard… La visite a commencé par un spectacle… Et vas-y que je mette ma tête dans la gueule de l’alligator, et vas-y que …. Ok, vous avez gagné, je suis mal à l’aise.

Alligators sauvages… en captivité

Voir des alligators je reconnais que c’est tentant. Les voir dans leur milieu naturel c’est quand même mieux. J’aurais préféré une approche différente, moins stéréotypée, moins mise en scène. Parce qu’après le show, nous avons fait un tour du village et clou de l’après-midi… roulement de tambours… c’était la « pause Kodak » avec un bébé alligator ! Chouette. Des visiteurs qui s’extasient les yeux dégoulinants « Oooh, qu’est ce qu’il est chouki ! » Non il n’est pas chouki, il est en captivité, il est conditionné, sinon il t’arracherait un bras.

Authenticité zéro, rien, nada

Je ne cautionne pas ces visites, où les conditions animales sont rarement des priorités. Pourtant, il n’est pas toujours facile pour un voyageur de faire le tri, au risque de ne plus fréquenter aucun site présentant des animaux. Ce qui en définitive provoque l’effet inverse. Si certains œuvrent pour la protection des espèces ou pour leur réintroduction dans la nature, ce n’est pas le cas de tous. Pas un de mes meilleurs souvenirs donc. Mais c’est aussi ça voyager. Des déconvenues et quelques attrape touristes !

Où et quand : parc national des Everglades, Floride, 2012

Laisser un commentaire