Grand Canyon : le grand frisson (part 2)

De retour sur les sentiers du Grand Canyon (1ère partie ici.) Je vous propose un bol d’air et un paysage à couper le souffle pour la suite de notre balade !

Le Grand Canyon on l’a vu sous toutes les coutures ; du poster dans la salle d’attente du médecin aux photos encadrées dans les agences de voyage. Et je vous le donne en mille : trop de Grand Canyon, tue le Grand Canyon. C’est comme pour tout. Mais les images ne sont rien comparées à l’expérience in situ. Se tenir là, debout, face à l’étendue de ce paysage sans fin. Promis, juré !

Le Grand Canyon : comment lui résister ?

Notre première rencontre date de 2008, époque à laquelle j’étais encore peu inspirée par le grand air et la nature (mon mea-culpa ici !) Epoque à laquelle je cherchais plutôt les toilettes et la boutique que le départ de la rando (mais c’est vrai, je cherche toujours la boutique avant toute chose !) Et époque à laquelle plusieurs heures de marche sans faire les magasins s’apparentaient à une mort lente et douloureuse !

Nous nous sommes apprivoisés au fur et à mesure. Faut dire qu’il a des arguments imparables pour vous séduire : les canyons à perte de vue, les sillons du Colorado en contrebas, une végétation exceptionnelle et des arbres aux troncs tortueux (j’adore les arbres ; surtout quand ils sont photogéniques.) Et cette immensité… Implacable. Insaisissable. De celle qui vous donne le vertige et l’impression d’être minuscule.

On a fini par concrétiser

Puis nous nous sommes revus en 2014. Il n’avait pas changé ! Toujours aussi mystérieux, toujours aussi majestueux. Je crois que c’est lors de notre deuxième rendez-vous que je suis définitivement tombée sous son charme. J’ai repris ma balade là où je l’avais laissée et retrouvé ses sentiers sinueux.

Vous reprendrez bien un peu d’immensité ?!

 

One Reply to “Grand Canyon : le grand frisson (part 2)”

  1. Coucou Hélène,
    Super ton blog. Je reviens de 3 semaines dans l’Ouest américain.
    Californie, Arizona, Nevada, Utah. Plus de 5000 km en cabriolet MUSTANG
    Biz

Laisser un commentaire