L’autre Las Vegas : le downtown

las vegas downtown

Ok. Vous allez me dire, Las Vegas je vous en ai déjà parlé ! Mais si cette fois, je vous parlais de Vegas sans casino et sans machine à sous ? Si cette fois je vous emmenais explorer le downtown (centre-ville) ? Deal ?

Si vous le voulez bien, quittons l’artère légendaire du Strip. Eloignons-nous de ses hôtels hors norme, ses casinos tape-à-l’œil et ses oasis de climatisation pour nous aventurer dans la chaleur étouffante de Las Vegas downtown. Beaucoup moins glamour, beaucoup plus fatigué ; c’est Vegas démaquillée de ses paillettes et de ses artifices.

Le downtown : Las Vegas à l’état brut

Découvrir le downtown c’est aussi s’offrir un autre aspect de la ville, moins attractif, que les touristes délaissent souvent. Car une fois emporté par la frénésie des casinos, pas toujours facile de s’aventurer au-delà. Exception faite pour Fremont Street, autre haut lieu de la fête. Sûrement la rue de Vegas la plus connue après le Strip.  Des casinos, des concerts, des clubs de strip-tease et l’écran géant et kaléidoscopique qui recouvre la rue sur plus de 400 mètres. Bref, une institution !

Sur notre route, on croise également le « Neon Museum » (je vous en ai parlé ici), un lieu finalement assez peu connu mais qui, croyez-moi, vaut le détour. Quelques prêteurs sur gage, des clubs de jazz et des wedding chapels (des jolies et des moins jolies) souvent coincées entre un parking et un motel (véridique…)

La part belle à la « vraie vie »

On continue notre balade, toujours sous un soleil de plomb, pour se rapprocher du centre économique et culturel. Le contraste est net, les bâtiments ne cherchent plus à toucher le ciel, les néons et la musique ont laissé place aux administrations silencieuses. Les quartiers résidentiels sont tracés au cordeau, écrasés par la chaleur et organisés autour des boulevards qui les traversent. Qu’il est loin le tourbillon des casinos ! Le temps a repris ses droits et laisse apparaître une ville aux antipodes de ce que donne à voir le Las Vegas survolté du Strip.

Finalement, on aura jamais vraiment tout dit sur Las Vegas qui s’avère être une ville (encore) plus surprenante que l’on croit !

Laisser un commentaire