Le charme discret de Charleston

Ma mission si je l’accepte ? Vous emmener en balade au cœur d’une carte postale ! Cap ou pas cap ? Et bien je vous réponds tout de go : CAP ! Cette carte postale je l’ai trouvée, elle s’appelle Charleston. En Caroline du Nord, au bord de la mer, c’est une des villes les plus charmantes et authentiques que j’ai pu visiter. Elle a le goût du Sud et une élégance d’antan.

On dirait le Sud

Charleston est marquée par son passé colonial et la découverte de la ville est indéniablement empreinte de son histoire. Dans les guides on nous parle d’esclavage, de commerce du coton et de plantations. Bref, on se croirait en Louisiane. Et c’est vrai qu’au détour des rues, on retrouve un charme typique du Sud américain : l’architecture coloniale, les magnolias, la mousse espagnole qui dégringole des chênes… On ne serait presque pas surpris de voir passer une femme en crinoline !

Un bon dans le temps

Une quiétude planante enveloppe la ville quand elle est baignée de soleil. Les rues pavées, les parcs, les fontaines, les balancelles face à la mer… Ajoutez à ça, un petit air de station balnéaire et le coup d’œil est idyllique !

Mais s’il y a bien une chose qui m’a marquée à Charleston, c’est bien son architecture. Les maisons les plus typiques sont ainsi regroupées autour de South Battery vers le front de mer. Je vous plante le décor ? Les rues sont paisibles, on entend seulement le chant des oiseaux et le bruit du vent dans les arbres (et ils sont nombreux !) Les demeures victoriennes aux façades pastelles sont sagement alignées le long des rues et donnent un air propret au quartier. Et pour garder un peu de mystère elles se dissimulent dans des alcôves de verdure. Tout est beau, tout est ordonné.

Charleston ? CHAR-MANTE on vous a dit !

One Reply to “Le charme discret de Charleston”

  1. It is perfect time to make a few plans for the long run and it’s time to be happy.
    I have learn this put up and if I may I wish to recommend you some fascinating issues or suggestions.
    Perhaps you can write subsequent articles regarding this article.

Laisser un commentaire