« The Neon Museum » : un cimetière au cœur de Vegas (part 2)

Le Neon Museum de Las Vegas je vous en ai déjà longuement parlé ici avec des cœurs plein les yeux ! Vous l’aurez compris, je ne pouvais pas me résoudre à laisser ces photos dormir dans mon ordinateur.

Ce boneyard -ossuaire de son vrai nom- fait partie de mes plus belles découvertes depuis que je voyage aux Etats-Unis. Il y a parfois des endroits comme ça, qui nous séduisent déjà sur le papier d’un guide touristique et qui, une fois sur place, tiennent toutes leurs promesses. Le « Neon Museum » fait partie de ceux-là.

« Neon Museum » un regard décalé

Le billet est relativement cher : 18 $ by day, 25 $ by night avec certaines enseignes en lumière et la visite se réserve à l’avance. Mais une fois entrée dans ce cimetière à ciel ouvert je n’ai pas regretté une seconde ! La balade dans ce dédale d’enseignes vaut largement le détour, ne serait-ce que pour le coup d’œil inattendu et l’impression de découvrir un trésor réservé à une poignée de curieux.

Des photos et de l’imagination

Le combo parfait pour moi ! On peut bien sûr écouter le guide qui foisonne d’anecdotes sur le Las Vegas des années 60 à nos jours (anecdotes en anglais of course !) mais la tentation était trop forte et j’ai -je l’avoue- vite été distancée par le groupe pour un tête-à-tête avec mon appareil photo. Mon imagination a fait le reste et la visite s’est transformée pour moi en voyage dans le temps ! De temps à autre rappelée à l’ordre par le guide qui nous incitait à boire : plus de 40°C et pas un poil d’ombre… il aimerait bien ramener tout le monde à la fin !

A ce stade, ai-je besoin de vous redire à quel point je suis séduite ?! Voici la suite -et fin- de la visite !

Laisser un commentaire